Archive for juillet, 2014

La Grande Traversée des Mélèzes du Mercantour – 13ème édition

Mardi, juillet 29th, 2014
14741981106_bf7889cd0b_o
On prend les même et on recommence : Fabienne, Thierry et moi. On est arrivé ensemble samedi soir, et on a passé la nuit dans un hôtel à la décoration assez antique de Beauvezer. Comme prévu, le parcours de ce trail (46km/2750mD+) est absolument superbe et le soleil est de la partie. Je ne me sens pas dans un grand jour, mais rien de catastrophique non plus. Par contre, je m’attendais à ce que ce soit nettement plus technique (et plus raide, surtout) et j’ai pris mes bâtons. Rétrospectivement, je ne suis pas sûr qu’ils m’ont tant aidé que ça, même s’ils ne m’ont pas gêné (ils ne sont pour rien dans les deux bonnes gamelles que je prends, sans dommage).
Je termine à Allos classé 28ème/177 arrivants (196 partants, 11 disqualifiés (??), 8 abandons). Victime de petits soucis d’estomac, Thierry est juste derrière. Petit point négatif, j’ai eu l’impression de beaucoup bouchonner dans les singles lorsque on a retrouvé les concurrents du 28km. A noter aussi, David Martin, qui prépare Embrun, venait faire la course en mode rando (c’est lui qui nous l’a dit). Il termine 6ème au scratch… Ça promet…
P.S.: Trace Garmin (même si je me suis un peu emmêlé les pinceaux avec les boutons): http://connect.garmin.com/activity/550892829# 

Trail de Corbières – 4ème edition

Mardi, juillet 29th, 2014

Fabienne, Thierry et moi (ainsi que presque la moitié de Cadarache) étions présents pour ce petit de trail (12km/540mD+) organisé par Sylvain Buisson (triathlète, de Cadarache lui aussi). Le départ est à 21h30, au centre du village de Corbières. Frontale obligatoire. Je suis venu en voisin, et j’ai le plaisir de croiser plein de copains, de Cadarache et d’ailleurs.

Au coup de pistolet, ça part très fort et évidemment, Thierry s’éloigne rapidement devant ainsi que Laurent N. et Syriac B. Je rejoins Thierry dans un faux-plat montant puis il me redouble en descente, et on fera comme ça le yoyo jusqu’à l’arrivée. Alors qu’il avait creusé un bon petit écart dans la redescente finale sur single, et que j’avais presque renoncé à le garder en ligne de mire, je m’aperçois que ça termine sur piste roulante (toujours en descente), puis un peu de goudron. J’en profite donc pour repasser devant tout ce petit monde pour terminer 15ème/244 arrivants en 1h01’16’’, juste 4 secondes devant Thierry… Vraiment une course très sympa.